Pimentez votre Saint-Valentin avec ces herbes


PHOTO: Peggy2012CREATIVELENZ / Flickr

Si vous cultivez votre médicament avec vos légumes, vous pouvez déjà cultiver des remèdes contre des maux de tête courants ou des coupures et des ecchymoses. J'ai à peine besoin d'une raison pour essayer de cultiver une nouvelle plante intéressante. J’ai eu des spécimens dans mon jardin à cause de leur place dans l’histoire américaine, parce que je voulais faire mes propres extraits de cuisine et parce que je voulais faire mon propre papier. Alors, avec la Saint-Valentin à nos portes, pourquoi ne pas ajouter quelque chose au jardin qui puisse pimenter la soirée?

Cultiver des plantes d'amour

Il y a tellement de plantes réputées aphrodisiaques. Beaucoup d'entre eux agissent principalement en amenant le flux sanguin vers le bassin, tandis que d'autres travaillent pour équilibrer les hormones importantes. En choisir une ou deux est simple, mais comme la plupart des «plantes d'amour» les plus populaires sont tropicales, nous avons besoin d'un équipement spécial, à savoir une serre ou une véranda, pour avoir plaisir à les regarder grandir. Cependant, voici deux aphrodisiaques qui passeront l'hiver dans une serre non chauffée dans le Midwest. Par souci d’équité, j’en partage un pour les hommes et un pour les femmes!


Shatavari (Asperges racemosus)

Cette plante est originaire de l'Himalaya mais peut être cultivée dans les zones de rusticité 8 à 12. Sur ma ferme de l'Ohio, elle nécessite un sol légèrement acide et une serre dédiée où elle a beaucoup de place pour ses racines tubéreuses. Nous avons construit un lit surélevé à partir de blocs de béton dans notre serre, et des plantes comme celle-ci y hivernent bien.

Si vous cultivez Shatavari à l'intérieur, vous devez lui donner un treillis. Cela ressemble beaucoup aux asperges, mais c'est un grimpeur qui utilise des épines acérées pour se relever. Les pousses de printemps, les feuilles et les racines sont toutes utilisées comme tonique et aphrodisiaque pour la reproduction féminine, bien que vous ne trouviez probablement que la racine lorsque vous achetez cette plante dans le commerce. C'est une herbe ayurvédique très populaire, dont le nom en sanscrit se traduit par «celui qui possède une centaine de maris».

Ashwagandha (Withania somnifera)

Aussi la plus heureuse dans les zones 8 à 12, cette plante fait un joli compagnon de serre pour shatavari. Alors que shatavari est connu pour son aide aux femmes, l'ashwagandha a été très utile pour les hommes qui luttent contre un manque d'enthousiasme dans le domaine de l'amour. Il s'agit d'un adaptogène le plus souvent recommandé pour les hommes et les femmes pour soutenir la réponse au stress du corps et le soutien du système immunitaire. Ce n’est pas une surprise de constater qu’il est formidable d’équilibrer les hormones.

Nous avons cultivé cette plante avec succès dans un pot auparavant. Il ne voudra pas partager le sol avec les shatavari car il aime les sols alcalins. Les feuilles de cette plante vous rappelleront l'aubergine, ce qui convient puisqu'elles appartiennent à la même famille. La racine de l'ashwagandha est ce que nous recherchons, ce qui signifie que vous pouvez même la cultiver comme une plante annuelle si vous le souhaitez.

Servez-le frais

N'oubliez pas que, tout comme nos légumes, les suppléments botaniques sont meilleurs, plus ils sont frais. À quel point ce cadeau de la Saint-Valentin est-il plus significatif lorsqu'il est fabriqué à partir d'une plante que vous avez cultivée à partir de graines et que vous avez nourrie toute l'année? Ces plantes peuvent être infusées en alcool et transformées en une délicieuse liqueur maison, ou elles peuvent être réduites en poudre et cuites au four en brownies. Vous n'êtes limité que par votre créativité! Joyeuse Saint-Valentin et cultivez quelque chose cette année qui rendra l'amour de votre amour un peu plus épicé.


Voir la vidéo: RECETTES APHRODISIAQUES DE SAINT VALENTIN ft Swann Périssé u0026 Pierre Croce - SIGNATURE #3


Article Précédent

Art mural végétal pressé

Article Suivant

L'art de vendre des ingrédients