Pluie en juillet




Photo de Jessica Walliser

Le brocoli est déjà emballé dans le
congélateur pour profiter cet hiver.


Juillet. Et la pluie n’a toujours pas cessé. Jamais la cour arrière n'est restée aussi longtemps détrempée et boueuse. Je suis fatigué d’essuyer les pattes de chien.

Le jardin, lui aussi, a souffert de ce sol humide et gorgé d'eau.

J'ai un tas de plantes vivaces dans le coin le plus bas du jardin qui sont complètement fanées, comme si elles avaient besoin d'eau alors qu'en fait tout le contraire se produit - trop d'eau prive les racines d'oxygène et fait flétrir les plantes . C'est un peu triste. Je m'inquiète pour les pivoines qui sont là.

Je pense que les racines épaisses et charnues peuvent finir par pourrir; mais je ne veux pas les déplacer tout de suite, car le déménagement estival signifie presque toujours la mort des pivoines. Alors je croise les doigts pour un mois de juillet plus sec (ha, il y a un souhait que je n'aurais jamais pensé faire!)

À la hausse (car il y en a toujours un, non?), Les pois mange-tout ont été phénoménaux cette année.

Cependant, ils ne parviennent jamais à la cuisine, car nous avons tendance à les manger tout de suite de l'usine et ce n'est pas grave puisque le sucre cuit ne fait pas ça pour moi. Le frais est tellement mieux. Le brocoli a également très bien fonctionné. J'ai réussi à congeler plusieurs sacs pour l'hiver.

Et ça a certainement été bien de ne pas avoir à arroser tous les récipients… pas même une seule fois je n'ai eu à tirer le tuyau pour étancher leur soif.

Momma Nature m'a beaucoup aidé sur celui-là. Mes jardinières de balustrade de porche ont toujours nécessité un arrosage quotidien, mais pas cette année. Je suis reconnaissant pour cela, car les arroser nécessite de transporter des arrosoirs dégoulinants dans la maison et devant la porte d'entrée.

Une autre bonne chose que toute cette pluie a provoquée est l'excuse parfaite pour toutes les mauvaises herbes.

Lorsque les invités viennent, il est facile de dire «Veuillez excuser toutes les mauvaises herbes. Avec tant de pluie cette année, ils prennent le relais. Et il a été vraiment difficile de trouver un temps sec pour sortir dans le jardin pour les tirer. "

Si l'invité est un ami jardinier, il hochera la tête en accord, sachant très bien que les mêmes mots sortiront de sa bouche la prochaine fois qu'un ami se présentera à leur porte.


Voir la vidéo: pluie forte 14 juillet


Article Précédent

Recette: gâteau Alexander letton

Article Suivant

Les œufs arc-en-ciel de South Wildwood Urban Homestead