Milagro en parade



Photo par Audrey Pavia

Milagro s'est habillé pour la Norco Horseweek Parade.

Chaque année, dans ma ville de Norco, en Californie, nous célébrons la semaine du cheval. C'est une semaine d'épreuves équestres amusantes, lancée par un défilé le samedi matin. Contrairement aux autres défilés organisés à Norco tout au long de l'année, celui-ci ne présente que des chevaux. Chevaux montés, chevaux conduits, chevaux tirant des charrettes. Tout est question de chevaux.

Ce qui est génial avec cette parade, c’est qu’il n’ya pas de véhicules motorisés ni de fanfares, donc c’est beaucoup moins stressant pour les chevaux. Il y a des années, j'ai fait de cet événement le premier défilé de Milagro. Il était assez calme et semblait aimer marcher sur la rue principale de la ville, avec de petits enfants qui lui faisaient signe depuis le trottoir.

Samedi dernier, nous avons encore marché dans ce défilé, mais cette fois, nous avions un costume. Nous faisions partie de l'exposition Moonshadow Farms, une pension en bas de la rue qui appartient à mes amis Randy et Cathey. Parce que le thème du défilé était «Où la ville rencontre le pays», nous avons décidé d'habiller nos chevaux «ville», tandis que nous, les cavaliers, nous habitions «campagnard».

Lisa, mon amie et entraîneuse, a créé les costumes des chevaux, qui consistaient en des derbies recouvertes de paillettes bleues pour les hongres et des derbies couvertes de paillettes roses pour les juments et des nœuds papillon en carton recouverts de petites découpes de bottes de cowboy, de cactus et de selles.

Le matin du défilé, j'ai amené Milagro à Moonshadow, où tous les chevaux étaient ornés de leur habit. Il se leva patiemment alors que j'adossais le derby scintillant à sa tête, découpant les côtés pour faire place à ses oreilles. Il n’a même pas bronché lorsque j’ai attaché le nœud papillon géant à son collier de poitrine. L'un des autres chevaux ne voulait rien avoir à voir avec ce truc, donc j'étais particulièrement fier de mon garçon pour sa tolérance.

Après avoir fini de l'habiller, j'ai pris du recul et j'ai admiré mon travail. Je n'ai pas pu m'empêcher de remarquer qu'il avait l'air un peu humilié. Je suis anthropomorphique? Peut-être. Mais il avait vraiment l'air embarrassé.

Lorsque le groupe d'entre nous a parcouru l'itinéraire du défilé, les garçons dans leurs chapeaux bleus et les filles dans leur rose, Milagro était étrangement détendu. Il est généralement un peu surélévé lors des défilés - parfois très surélevé s'il y a des fanfares et des voitures qui klaxonnent. Mais cette fois, il était si calme que j'ai commencé à me demander s'il se sentait bien.

Bien sûr, il n’était pas malade, juste calme. Il m'est venu à l'esprit qu'il était trop humilié par son costume pour agir. Après tout, à quel point cela aurait-il l'air cool s'il dansait et se cabrait avec ce chapeau stupide sur la tête et son nœud papillon géant flottant? Il a probablement juste décidé de se fondre dans l'arrière-plan. S'il ne attirait pas l'attention sur lui-même, alors peut-être que personne ne verrait à quel point il avait l'air idiot.

OK, ce n’est probablement pas ce qui se passait non plus, mais c’est amusant de faire semblant.

Tags Audrey Pavia, cheval, chevaux, Milagro, parade


Voir la vidéo: Sonia Braga - The Milagro Beanfield War 01


Article Précédent

Casserole de restes de dinde

Article Suivant

Fruits de mer durables